Menu Fermer
Maillot du jour : AC Milan 1998 – 1999

Troisième club le plus titré au monde, derrière Real Madrid et FC Barcelone, 21 trophées internationaux emportés (dont 7 ligues des champions), 18 titres de champions d’Italie et pas moins de 8 de ses joueurs qui ont soulevés le Ballon d’Or. Milan AC, un mythe du football mondial.

Maillot du renouveau

Et pourtant. Et pourtant, le maillot que vous avez sous les yeux n’a que contribué à rétablir d’un géant mis à terre. Parlons chiffon. Ce maillot 1998 – 1999, version domicile, est fourni par l’équipementier Adidas et sponsorisé par la fidèle firme automobile Opel. Il reprend les couleurs originales de l’équipe, ces bandes alternées de noir et rouge si reconnaissables, mais, pour ce quatre-vingt dix-neuvième anniversaire, est démuni de patch italien, cousu pour fêter un siècle d’existence. Avec lui, l’équipe du moment, entraîné par le passager Alberto Zaccheroni, renoue enfin avec le succès et finit en tête du championnat, devant la Lazio de Rome et la Fiorentina de Florence. Bel exploit pour une formation qui, l’année précédente, avec tout de même des joueurs de la trempe de Pablo Maldini ou Marcel Desailly, avait terminé à une misérable dixième place. Le club est en fait en plein milieu de crise, certes relative, coincé qu’il est entre un passé récent glorieux, la première moitié des 90s, et un renouveau à venir, proche mais en 1998 juste envisagé.

Chèvre Chrétienne

Et puis, ce maillot fait rêver car, outre sa coupe et sa prestance, il a été porté par des joueurs de renom. Ceux qui ont permis à I Rossoneri de devenir champion d’Italie pour la 16e fois de leur histoire ont pour nom Oliver Bierhoff, meilleur butteur avec 20 réalisations, Thomas Helveg l’arrière danois, Georges Weah, qui va bientôt s’envoler pour Chealsea, Manchester City et enfin Olympique de Marseille, Ibrahim Ba, international français, ou encore Leonardo Araújo, dit Leonardo, futur directeur du PSG. A noter la présence dans les rangs du teuton Christian Ziege qui, outre être un grand athlète, est traduit par Google comme Chèvre Chrétienne. Et ça, c’est toujours bon à signaler.

Il est en vente ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *