Menu Fermer
blink182_quiz

pop disaster tour
Sur cette photo, punk et dollars te regardent

A ma gauche, Green Day et ses 75 millions d’albums à travers le monde. A ma droite, Blink 182 et seulement 50 millions d’albums écoulés. En 2002, les deux groupes prétendument ennemis, et qui plus est au sommet de leur popularité, ont embarqué pour une tournée commune, en l’honneur de la déconne, du l’argent et du punk.

Pop : populaire

Punk rock. Ces deux termes accolés ont donné lieu à une infinité de courants musicaux. Si la plupart des gens évoquent quasi immédiatement les noms de Sex Pistols ou Ramones, extrêmement popularisés par la grande distribution, les plus érudits, les plus tatillons préférerons-nous, se lancent dans des considérations faisant passer l’arbre généalogique des capétiens pour un petit buisson. Mais, en gros, la scène punk rock englobe aussi bien des ancêtres pré fossilisés toujours mouvants comme The Damned, des survivalistes mohicans pas morts tels The Exploited, des hardcoreux implacables à la F-Minus ou des expérimentaux minimalistes comme Berurier Noir ou Binaire. Mais à ce stade, il est fort rare qu’on avance le nom de Blink 182. Ah, Blink 182. Le trio a bercé les enfants des 90s, avec son punk rock mélodique populaire au sens premier du terme. 58ème au Billboard en 1999, 6ème en 2000, 71ème en 2001. Pas Jennifer Lopez, Eminem ou même Nickelback, les vraies stars de la nouvelle décennie, mais pas si loin.

blink 182
En 2000, t’étais moins vieux

Nus dans la rue

Bon, mais alors, dilemme. Comment, quand on est tendre et plein d’hormones, exprimer sa rébellion adolescente à travers un groupe vendant autant de disques (à l’époque, avant le retour en grâce des vinyls 275g on vendait encore des biens physiques, les mal aimés CD) ? Réponse : à travers la déconne. En 2001, les tours jumelles s’écroulent, c’est la paranoïa totale, mais American Pie cartonne sur les écrans, les jeunes veulent boire et s’éclater, et Blink 182, inclus sur la BO de American Pie 2 (2001) fournit la bande son idéale. En vrai,peut-être parce qu’ils sont clipés en train de courir nus dans la rue, les trois membres véhiculent toujours, des années après leur formation, une image de lourdauds dignes des pires Spring Break alors qu’ils signent des chansons terribles où s’exprime un édifiant talent mélodique. Le public s’en fout un peu, à vrai dire. Il veut du supergrave !

blink now
En 2020, tu te sens toujours trop bien

Tout sauf un désastre

En 2001, Blink 182 publie son quatrième album, Take Off Your Pants and Jacket, qui est un foutu succès commercial (14 millions de disques vendus !!!!!) et aussi artistique (sisi). Plus mature, garni de hits, il est promut via une tournée mondiale la même année, qui se voit prolongée par le Pop Disaster Tour en 2002 avec les pseudos rivaux de Green Day. 2 mois à travers les USA et le Canada, 45 shows assurés et 20 million de dollars engrangés. Un film sera tiré de l’aventure et des milliers de t-shirts imprimés. Eh, tu as de la chance, en voilà un d’époque !

D’autres t-shirts musicaux ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *