Pourquoi sommes-nous follement attirés par le vintage ?

Voila en effet une question qui n'est pas sans fondement, tant ce mouvement vintage est devenu une tendance lourde, qui occupe toujours plus de parts de marché.

Voila en effet une question qui n’est pas sans fondement, tant ce mouvement vintage est devenu une tendance lourde, qui occupe toujours plus de parts de marché. Appliqué au seul secteur de la mode, la question peut être abordée sur un plan économique, mais également philosophique. On peut également la traiter par le biais de l’esthétisme. En substance, pourquoi le vintage, dans la conception de la beauté et du charme féminin, tend à rapprocher la femme de l’œuvre d’art ?

Ce que le moderne n’offre plus

Que vous soyez devant une voiture ancienne , une robe vintage ou un meuble, l’intérêt et la curiosité déclenchent nos sens vers un désir immédiat de possession. Si, alors, on déplace le sujet sur les effets de l’érotisme et sur la capacité de percevoir et de développer des émotions, le vintage devient (pas pour tout le monde, mais pour une grande part)  un élément explosif de distinction et d’identification. Oh oui, car l’éros est avant tout la coulée de lave d’une émotion forte qui avance jusqu’à dissoudre toutes les inhibitions, imprégnant les sens et le corps de la chaleur de l’idée qui fait son chemin dans l’esprit. Et la contemplation d’une image d’antan augmente la force de cette émotion hors de toute proportion.

Nul doute que le charme féminin est mis en valeur beaucoup plus par une tenue du début du XXe siècle que par le dernier prêt-à-porter. Pourquoi ? Que voient nos yeux dans un vêtement désuet qu’un article moderne n’a pas ? Comment se fait-il qu’une jupe bien en dessous des genoux ou un porte-jarretelles suggère profondément une sensualité qu’une robe très décolletée ou un string ne révèle en aucun cas, même si elle offre tant de nudité ?

article fan de vintage

Le charme désuet de la découverte

Le mystère serait bientôt révélé et pourrait se résumer ainsi: il n’y a pas de découverte plus agréable que celle précédée par l’imagination, et, par conséquent, il n’y a pas de vision plus délicieuse que celle convoitée par l’imagination. Une femme qui nous apparaît d’autres temps stimule nos sens au point de les déchaîner car il émane un charme qui perce le contemporain, perçu par nous avec agacement et intolérance. Elle propose donc un charme qui suspend un temps trop réel et réaliste pour pouvoir accéder aux plus hautes sphères du plaisir, en proposant un autre plus immédiat, fiévreusement intime, mais étranger aux minutes qui passent et donc complètement hors une banalité aliénante et de toute logique de jouissance perçue comme une distraction simple et agréable, où, enfin, les moments à vivre sont à considérer comme faisant partie d’une expérience authentique, mais pas pour cette raison en lien avec l’émotionnel régulier et sollicitations de la vie quotidienne.

De plus, le vintage, dans la conception de la beauté et du charme féminin, rapproche les femmes de l’œuvre d’art. Or, outre l’harmonie, l’équilibre et la délicatesse des lignes d’une figure, il y a l’essence du personnage qui n’est pas évidente et tout à comprendre pour rendre un sujet artistique ou une personne attirante.  » Soit vous êtes une œuvre d’art, soit vous la portez »- a fait valoir O. Wilde.

À la lumière de l’aphorisme, il serait souhaitable que les femmes contemporaines, de temps en temps et pour le plaisir, sans perdre leur simplicité et leur essentialité, prennent un air légèrement rétro, ce qui n’est évidemment pas fait d’accessoires, mais aussi d’ironie et de provocation subtile. Oui, il se peut qu’il n’y ait pas plus d’hommes qu’une fois, mais il semble également vrai que les femmes sont également absentes du passé. Bien sûr, les exceptions sont données par ceux qui ont une âme universelle, sans distinction de genre.

robe-vintage.com

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter et obtenez 10% de remise sur votre premier achat