Menu Fermer
mode homme 70s

Peut-être un jour quelqu’un soulignera-t-il combien il devait être agréable de vivre dans les années 2020. Même si ce genre de réflexion nous laisse aujourd’hui complètement pantois, sans doute devons-nous nous rappeler l’attrait qu’exerce sur nous le vintage. A propos, où est donc passé l’ancienne veste de papa ?

Se remonter les manches vintage

Vous ne savez plus trop où vous l’avez aperçue (un magazine mode, une publicité d’abribus ou un spot TV), mais toujours est-il que cela vous a secoué. Eh oui, la veste que porte négligemment ce jeune mannequin étonnamment bien bâti est la parfaite réplique de celle qu’a longtemps traînée votre propre père. Vous l’avez toujours vu puis un jour justement vous ne l’avez plus vu du tout. Pas de bol : après avoir été casual puis ringarde, la veste à papa est subitement redevenue à la mode. Mais où est-elle ?! Dans ces cas-là, il y a fort à parier que vous posiez cette question à votre proche entourage (au fait, qu’est ce qu’est devenue la vieille veste de papa ?) puis que vous vous remontiez les manches pour aller derechef à sa recherche. Malheureusement, le constat risque de tomber comme un couperet. Soit personne ne sait où la localiser, ce qui vous me direz entretient tout de même un espoir, passablement léger il est vrai, soit on sait : on s’en est proprement débarrassée. Et voilà comment, titillé par une campagne publicitaire quelconque, vous vous mettez en quête d’une veste identique à celle de votre père. Ou dans le goût de. Ou approchant. Bienvenue chez les fripiers nouvelle école !

ramones t shirt rock
RAMONES!

Ramones en stock

Les fripiers sont longtemps restés associés à l’appellation puces, pas franchement glorieuse, c’est certain. OK, mais ça, c’était avant la révolution numérique. Vintage store, ça sonne mieux, non ? Aujourd’hui, même votre grand-tante sait qu’on peut tout dénicher en ligne. Alors trouver une veste ressemblant à celle de votre papa, vous n’aurez que l’embarras du choix. Osons le jeu de mot, vous pourriez aussi avoir le choix de l’embarras. De nos jours, le vintage est devenu un marché extrêmement porteur, si bien que le meilleur voisine avec le pire aussi gaillardement que le vrai vintage doit composer avec le faux ancien. Entre les entrepreneurs hors sol faisant usiner dans des manufactures modernes des reproductions habilement usées et les vendeurs d’authentiques perdus sur des plateformes mondialistes, il y aura souvent plusieurs étapes à franchir avant d’entrer en possession de la pièce convoitée. Raison de plus pour approcher les professionnels capés sachant se distinguer. On reconnait les bons tenants de friperies en ligne à plusieurs facteurs : ils sont disponibles, aimables, compétents et offrent une expérience d’achat la plus simple et savoureuse possible. De même, leurs pièces, majoritairement uniques, sont illustrées de photos bien exposées et tous les possibles dommages imputables au temps sont recensés et indiqués. Enfin, leurs stocks sont forcément bien achalandés. Que vous recherchiez une veste en jeans délavé, un 3/4 de cuir fauve bien patiné, un haut de ski 90s fluo et zippé ou encore un perfecto comme en portaient les Ramones, vous trouverez votre bonheur en quelques clics.

Vintage et renouveau

OK, on parle là de la veste de papa. Une veste, c’est résistant, solide, conçu pour durer. De fait, ce genre de vêtements est relativement facile à dénicher, pourvu qu’on ait un modèle en tête, une couleur, une décennie. Cela est beaucoup moins aisé pour les chemises ou les t-shirts, moins solides, plus sensibles à la mode, pouvant être débarrassés sans trop de difficultés. Que nenni ! Là encore, il suffit de se rapprocher des professionnels certifiés dont c’est le métier. Leurs boutiques vintage en ligne abondent de tels articles et ils se feront un plaisir de vous renseigner, vous aiguiller, rechercher l’article précis pour vous contenter. En approchant certains, comme Moitié Moitié (https://moitiemoitie-shop.com/), vous pourrez ainsi renouer avec cette mode millésimée, passée de la beaufitude au renouveau chic par la grâce des années. Le bonheur, c’est parfois renouer avec ses racines pour mieux les incarner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter et obtenez 10% de remise sur votre premier achat